Yougoslavie : désobéissance Internet 

 

Alors que l'opposition serbe manifeste sa désobéissance civile par une grève dans tout le pays, les internautes sont eux aussi appelés à protester contre Slobodan Milosevic, au travers d'une "désobéissance Internet". 

Le mot qui s'inscrit en capitales sur le site saute aux yeux : "Strajk", la grève. Une photo de Milosevic de dos parle d'elle-même, avec à côté un poing levé, symbole d'Otpor, le mouvement étudiant à l'origine des manifestations. Comme Zatista, un site ordinairement consacré aux virus et aux problèmes de sécurité, ils sont 22 à afficher leur protestation électronique aux événements politiques du pays, et à utiliser leurs "droits Internet", puisqu'ils ont été "privés de leur droit de vote". Leur page d'accueil est en berne, et explique en quelques mots pourquoi. La plupart renvoie sur des sites d'information indépendants, tel freeb92.net, radio serbe qui avait été fermée manu militari pendant la guerre du Kosovo, avant de s'installer sur Internet pour pouvoir émettre librement. 
 

 

Source: Zatista (02/10/2000)